Entretenir son four

Les appareils électroménagers nécessitent un bon entretien ; au risque de ne pas tenir durant le temps. Leur utilisation étant pratiquement inévitable, il est important de veiller à ce qu’ils soient bien en forme pour faciliter la vie de chaque jour. Le four fait partie de ces appareils dont l’entretien est une obligation pour les utilisateurs. Généralement, son entretien passe par son nettoyage régulier. Découvrez dans ce guide comment entretenir son four.

Le nettoyage manuel

Avec certains fours, le nettoyage manuel s’impose puisqu’ils ne disposent pas de système d’autonettoyage. La première chose à faire, c’est une lecture du guide d’entretien. En effet, tous les fours ne sont susceptibles d’être nettoyés avec le même produit. De manière générale, il est recommandé d’opter pour les produits qui ne sont pas agressifs pour les parois de ces fours. Elles sont lisses et doivent être maintenues ainsi.

Pour bien nettoyer votre four, il faut d’abord le mettre hors tension. Ensuite, il faut préparer la solution permettant de la rendre propre. Vous pouvez utiliser du vinaigre ; elle a la propriété de rendre les parois plus propres. Servez-vous d’une éponge pour réaliser ce nettoyage ; attention à ne pas utiliser la partie abrasive. Les parois de ce type de four doivent rester lisses pour qu’il soit opérationnel.

Procédez également au nettoyage de la vitre de votre four. Utilisez un chiffon humide pour rendre moins adhésives les matières calcinées qui pourraient vous donner de peines. Ensuite, servez-vous d’un grattoir pour les enlever simplement. Utilisez à nouveau un chiffon avec du liquide de vaisselle pour rendre la surface vitrée bien propre.

Les fours dotés de dispositifs d’autonettoyage

À l’opposé de ces fours qui nécessitent un nettoyage manuel, il y a ceux qui sont dotés d’un système de nettoyage.

Le nettoyage à catalyse

Procéder à un nettoyage à catalyse ne nettoie pas entièrement votre appareil. En effet, lorsque votre four est doté du système à catalyse, il ne chauffera pas au-delà de 200 degrés. Cette température ne permet que l’élimination de la graisse accumulée dans la machine.

Toutefois, il va falloir vérifier que les parois de votre four sont faites en matières à émail poreux. Avec elle, même lorsque vous réalisez une cuisson, la graisse peut être éliminée. Avec un four doté de ce système de nettoyage, il vous faut de réguliers nettoyages manuels pour enlever les matières qui refusent d’obéir à la catalyse.

Le nettoyage à pyrolyse

Lorsque votre four est doté du système à pyrolyse, vous pouvez l’utiliser pour le nettoyer. Il consiste à chauffer votre appareil jusqu’à 500 degrés. À cette température, la pyrolyse parvient à carboniser totalement les sucres encastrés, mais également les graisses.

Pour un bon nettoyage à pyrolyse, il est important de retirer tous les autres éléments de composition du four de l’intérieur. La température à laquelle se déclenche le nettoyage risque d’endommager ces derniers. De plus, il faut préciser que dès que vous mettez en marche le nettoyage à pyrolyse, vous ne devez plus rester dans la pièce à cause de l’odeur. En effet, une forte odeur de brulé et une chaleur excessive se dégagent de votre four. Rester dans cette atmosphère n’est pas bénéfique pour l’organisme humain.

Le nettoyage des autres parties de ces fours

La porte du four et les charnières méritent aussi un bon entretien ; et puisque cet entretien passe par le nettoyage, il est nécessaire de le faire. Vous pouvez utiliser de la vaseline pour faire cet entretien. Ce produit vous garantit une bonne et longue vie à votre four.

La partie vitrée de votre four aussi ne sera pas exempte de nettoyage. Vous pouvez lui nettoyer l’intérieur et l’extérieur avec une éponge. Il est aussi possible de la plonger dans l’eau chaude. Cette opération favorise en intégralité le dégraissage. Toutefois, assurez-vous qu’elle soit complètement sèche avant de la remonter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.