rénovation cuisine

La cuisine est un endroit à la fois convivial et fonctionnel. Il mérite ainsi d’être bien aménagé et doit également être adapté à vos besoins, vos envies et votre mode de vie. Si vous venez d’emménager et souhaitez rénover l’ancienne cuisine, il existe certains critères à prendre en compte, que ce soit pour une rénovation partielle ou totale. Ces paramètres peuvent également influencer le coût des travaux à faire. Découvrez dans cet article, tout élément pouvant impacter votre budget de rénovation de cuisine.

La superficie de la surface à rénover

En fonction des matériaux utilisés et des équipements à installer, le coût moyen de la rénovation d’une cuisine est évalué entre 250 et 950 euros par m² environ, avec 250 euros par m² pour une rénovation légère, et 500 à 950 euros pour une rénovation complète.

Si la surface à travailler est de 10 m², comptez :

    • entre 2 000 et 3 000 euros pour une réfaction légère (plafond, murs et sol) ;
    • entre 5 000 et 9 500 euros pour une réfaction totale (plafond, murs et sol, meubles de cuisine, électroménager).
    • Si la surface à réaménager est de 15 m², prévoyez :
    • entre 3 000 et 4 500 euros pour une rénovation légère :
    • entre 7 500 et 14 250 euros pour une rénovation complète.

Le professionnel engagé et les prestations proposées

La rénovation d’une cuisine nécessite souvent l’intervention de plusieurs corps d’état : carreleur, plombier, électricien, peintre, et autres. Le tarif va ainsi être déterminé par poste de dépenses. Prévoyez :

    • entre 20 et 35 euros par m² pour le ragréage du sol ;
    • entre 40 et 44 euros par m² pour la peinture des murs et plafonds ;
    • entre 70 et 150 euros pour l’installation d’une crédence de cuisine ;
    • entre 80 et 150 euros pour le branchement et la mise en route du four ou des plaques ;
    • entre 95 et 240 euros pour l’achat et la pose d’un plan de travail, en fonction de son matériau de fabrication, et entre 30 et 50 euros pour la pose d’accessoires ;
    • entre 115 et 135 euros par m² pour la dépose, la fourniture et la pose de carrelage ;
    • entre 150 et 250 euros pour la fourniture et la pose d’un robinet mitigeur ;
    • entre 100 et 200 euros pour le replacement d’une prise encastrée ;
    • entre 100 et 350 euros pour le branchement et la mise en service du réfrigérateur ;
    • entre 150 et 200 euros pour la mise en place d’un point luminaire ;
    • entre 150 et 200 euros pour le constat de bon fonctionnement des installations électriques ;
    • entre 150 et 200 euros pour le branchement et la mise en service du lave-vaisselle ;
    • entre 300 et 500 euros pour la fourniture et la pose d’un évier ;
    • 400 euros au minimum pour la fourniture et la pose d’un lave-vaisselle en milieu de gamme ;
    • 500 euros au minimum pour la fourniture et la pose d’une hotte de cuisine en milieu de gamme ;
    • 800 euros pour la fourniture et l’installation d’une plaque à induction 4 feux en milieu de gamme ;
    • entre 1 500 et 2 500 euros pour la pose du mobilier et d’accessoires sur la base d’une pièce de 10 m² en entrée de gamme ;
    • entre 4 500 et 8 500 euros pour la pose du mobilier et d’accessoires sur la base d’une pièce de 10 m² en milieu de gamme ;
    • environ 10 000 euros pour la pose du mobilier et d’accessoires sur la base d’une pièce de 10 m² en haut gamme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.