Une cuisine bien équipée comporte les éléments essentiels : mobilier, matériel pour cuisiner et appareils électroménagers. Il ne faut pas non plus oublier les ustensiles de cuisine composés d’assiettes, de cuillères, de fourchettes, de couteaux, de verres et bien d’autres encore. Souvent, il est difficile de choisir parmi les matériaux existants sur le marché. On hésite entre inox, acier, alu, bois, etc. Dans cet article, nous allons vous guider à ce sujet.

L’acier inox : le matériau par excellence

Plébiscité dans l’industrie chimique, l’acier inox résulte de l’alliage de chrome, de fer, de nickel et de carbone. Sa composition démontre la solidité de ce matériau ainsi que son inertie chimique. Sur le marché, vous pouvez trouver différents types d’inox, mais le plus utilisé dans la cuisine est l’inox 10/18. Si ces chiffres ne vous parlent pas, sachez que le premier représente le pourcentage de nickel, tandis que le second, celui du chrome. Ce sont des normes imposées par l’Union européenne. Si vous êtes allergique au nickel, il existe également l’inox 18/0 dépourvu de ce composant chimique. Sachez que les avantages de l’acier inox résident dans sa robustesse, sa totale recyclabilité et sa facilité d’entretien.

Astuce : Si les aliments collent sur une poêle, une casserole ou une marmite en inox, mettez un peu d’huile au fond. Cela permet à la fois de décoller les aliments et de mieux répartir la chaleur pour garantir une bonne cuisson.

La fonte : la meilleure alliée dans la cuisine

Composée d’un alliage de fer et de carbone, la fonte reste le matériau idéal pour les adeptes des cuissons longues et douces. Même si des atomes de fer se détachent lors des cuissons ou qu’il se présente une oxydation, cela n’a aucun impact du point de vue sanitaire. C’est un matériau inoffensif pour la santé. Au fil du temps, les performances et la durabilité de la fonte augmentent. En effet, les matières grasses utilisées favorisent le culottage, un phénomène permettant de la patiner. La chaleur est bien répartie et vous obtiendrez ainsi, une cuisson de bonne qualité.

Astuces :

– Choisissez un revêtement en émail pour améliorer l’inertie chimique de la fonte. S’il y a un doute sur la qualité de l’émail, il vaut mieux opter pour une fonte naturelle.
– Privilégiez les marques françaises conformes aux normes européennes.
– Faites attention lors du maniement de la fonte si vous voulez conserver des ustensiles de cuisine en bon état.

Le verre borosilicate ou le Pyrex : le matériau irréprochable

A la fois robuste et pourvu d’une inertie chimique, ce matériau supporte une température de plus de 500 °C. C’est pour cela que le Pyrex est utilisé lors des cuissons au four. Ses faiblesses : la perte de son aspect brillant au fil du temps et sa fragilité.

 

Le bois : place à l’écologie

Longtemps, on a reproché le bois de ne pas être hygiénique. Cependant, comparé au plastique, celui-ci retient moins de bactéries après un bon nettoyage. Afin de protéger l’environnement, le bois est vivement recommandé dans votre cuisine. Selon une étude, ce matériau stocke le CO2 et réduit les gaz à effet de serre.

Astuce : Choisissez seulement des ustensiles en bois brut, c’est-à-dire naturel et n’ayant pas été traité par des produits chimiques. Ces derniers peuvent nuire à la santé.

Le fer : un matériau fiable

Utilisé dans la cuisine, le fer ne présente aucun danger sur le plan sanitaire. De plus, son prix sur le marché est abordable. Toutefois, il laisse un arrière-goût aux aliments. Pour y remédier, utilisez un papier sulfurisé avant de commencer une cuisson dans un moule à gâteau en fer. En revanche, pour le cas d’une poêle en fer qui nécessite un culottage, l’arrière-goût va subsister.

Astuce : Nettoyez le fer à l’eau chaude, séchez bien, puis appliquez-y un peu d’huile à l’aide d’un chiffon.

Le cuivre : l’idéal pour les confitures

L’utilisation de ce matériau requiert une précaution. Sa grande réactivité chimique limite son usage. Il faudra le privilégier dans l’élaboration des confitures. En effet, les ions cuivre associés à l’acidité des fruits permettent l’accélération de la gélification. Le cuivre possède également une vertu antifongique qui stoppe l’apparition des moisissures.

Sur le plan sanitaire, à très faibles doses, le cuivre est un oligoélément indispensable pour le corps humain.

Envie de vous procurer des ustensiles de cuisine de qualité ? CREATION & PASSION vous propose divers produits de grande marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.