Est-ce que votre cuisine commence à vieillir ? Il est maintenant temps de lui donner un coup de neuf ! Mais, avant de vous lancer dans les travaux, vous devez vous poser quelques questions et prendre ensuite les bonnes décisions. Trouvez dans cet article, des conseils et des méthodes efficaces pour la rénovation de votre cuisine.

Ce que vous devez savoir avant de rénover votre cuisine

Pour ne pas faire fausse route, vous devez réfléchir sérieusement et longuement à la rénovation de votre cuisine. Pour cela, vous devez impérativement prendre en compte certaines choses. En effet, pour que votre cuisine soit agréable, elle doit allier trois aspects différents : la facilité d’entretien, l’esthétisme et la pratique. Afin d’établir votre feuille de route, vous devez absolument éclaircir quelques points :

L’usage de votre cuisine

Sa vocation sera déterminée en fonction de vos goûts, vos activités ainsi que le nombre de personnes qui vit dans la maison. Ainsi, sa rénovation en dépendra totalement. En outre, chaque personne ne partage pas le même point de vue sur le choix de l’électroménager. Un lave-vaisselle optionnel, un petit frigo ou un petit rangement peuvent être envisageables pour une seule personne. Par contre, une famille a obligatoirement besoin d’un équipement beaucoup plus fourni, ainsi que des solutions de rangement beaucoup plus efficaces. Dans les deux cas, vous devrez privilégier votre espace de plan de travail.

L’aménagement de votre cuisine dépend aussi de trois grands piliers :

  • cuisiner : nécessitant les plaques de cuisson.

  • Laver : dont l’évier est fondamental.

  • Stocker

C’est, en fait, ce qu’on appelle « le triangle d’activité ». Mais, vous devez toujours rester réaliste ! Si vous avez des enfants, alors vous devrez comprendre qu’il n’est pas nécessaire d’opter pour « le bar » pour les faire déjeuner. L’îlot central n’est pas également idéal, surtout si votre cuisine est petite.

L’espace cuisine dont vous disposez

Théoriquement, vous devez faire un choix qui sera adapté à la superficie de la pièce. Si cette dernière est réduite, dans ce cas, il faut opter pour un équipement peu encombrant. Afin d’avoir une vision concrète et globale des possibilités qui s’offrent à vous, il est recommandé de faire un plan de projet. En effet, vous pouvez profiter de cette occasion (la rénovation de votre cuisine), pour l’agrandir. Pour cela, vous devrez faire appel à un professionnel, car cela nécessite des travaux de démolition.

Néanmoins, il suffit parfois, d’effectuer quelques ajustements pour rendre votre cuisine beaucoup plus esthétique. Mais, vous pouvez contacter un architecte d’intérieur pour diagnostiquer vos besoins. Il saura également rendre votre pièce à la fois fonctionnelle et belle.

Quel système d’aération adopter ?

La conception du système de ventilation et d’aération est un point important dont vous ne devez en aucun cas négliger. Voici quelques idées qui pourront vous aider à éliminer tous types d’odeurs, de bactéries et de résidus de graisses :

  • installer une ventilation mécanique contrôlée ou VMC : il existe deux sortes, notamment celle à simple flux et à double flux. Ce dispositif est fortement efficace, et peut assurer le renouvellement de l’air circulant dans votre cuisine. Le problème, c’est que son installation n’est pas toujours envisageable, parce que sa mise en place nécessite la réalisation de travaux très importants. Évidemment, la création d’un faux plafond ainsi que le passage de gaines exigés ne sont pas une mince affaire. Par contre, vous pouvez choisir l’ « extracteur d’air ». Celui-ci sera posé en hauteur pour extraire l’air pollué dans votre cuisine.

  • Opter pour la « hotte  à recyclage » ou à « extraction » : avant de l’acheter, il est essentiel de faire appel à un expert en la matière, pour vous donner conseil sur celle qui convient le plus à votre cuisine.

  • Le respect des normes : il concerne le choix des équipements. Par exemple, vous ne devrez pas mettre une hotte aspirante à extraction motorisée et une chaudière à gaz sur un seul conduit d’évacuation. Dans le cas contraire, les fumées risqueront de refouler, d’où l’apparition d’un gaz toxique, « le monoxyde de carbone ».

Quel type de revêtement de sol choisir ?

Même si vous avez fortement investi dans la plus tendance et moderne des décorations, alors que votre sol est vieillot, dans ce cas, ce n’est pas la peine de rénover votre cuisine. Sur ce, pensez à changer le revêtement de sol de la pièce, mais optez pour le plus résistant, design et surtout le plus facile à entretenir. Quand il est question de sol, le carrelage est sans doute le premier qui vient dans votre esprit. Pourtant, il existe plusieurs options tels que le parquet, le lino.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.