Bien ouvrir un restaurant

De nos jours, la plupart des personnes sont tournées vers l’auto-emploi. La restauration se trouve être une bonne opportunité pour elles. En effet, les gens ont chaque jour des rendez-vous romantiques ou d’affaires et désiraient les faire dans des cadres attrayants. Comment ouvrir son restaurant ? Voici l’objet de notre article.

La phase de projet

Pour commencer la mise en œuvre, il faut d’abord réfléchir à plusieurs paramètres qui aideront à le parfaire.

Concept

Vous devez définir le menu à proposer aux clients, le thème de votre restaurant, mais aussi son décor. Pensez aussi à la zone géographique. L’endroit où il est implanté est un point indispensable pour la réussite du plan. Par conséquent, il est bien de choisir un secteur où il y a du monde avec une affluence exceptionnelle. On peut utiliser l’ODIL (Outil d’aide au diagnostic d’implantation local) pour avoir les informations régionales et connaître les rivaux afin d’en tenir compte dans la conception du projet.

Étude de marché

Afin de mieux connaître les préférences dans la zone et ce qu’on pourra proposer aux clients, il faut étudier le marché. Cette étude aide à définir la tactique à mettre en œuvre pour mieux attirer la clientèle et surpasser les concurrents.

Business plan

Pour le faire, on prend en compte les potentielles dépenses à venir, on étudie les coûts et prévoit les appuis éventuels. Il est primordial de bien penser à comment financer son restaurant. À cet effet, vous pouvez vous inspirer du modèle business canvas.

Ouverture de l’établissement

Similaire aux démarches officielles pour n’importe quel commerce, la création d’un commerce passe par plusieurs étapes :

  • la déclaration aux services des impôts,
  • l’immatriculation au RCS (registre du commerce et des sociétés),
  • l’immatriculation au RSI (régime social des indépendants), de même que
  • les responsabilités comptables.

Compte tenu du statut pour lequel le commerçant opte, diverses démarches sont indispensables. Il a la possibilité de choisir entre plusieurs statuts en fonction de ses objectifs. Il a le choix entre être : un commerçant ambulant, une société, une franchise, un commerçant indépendant ou un autoentrepreneur. L’expert désirant posséder un restaurant peut d’une part utiliser son fonds de commerce ou celui d’un autre. Dans certains pays, d’autres formalités sont exigées comme compléments avant d’être autorisées à exercer.

Licence du restaurant

Cette licence est indispensable lorsque vous prévoyez vendre des substances alcoolisées dans votre établissement. Vous avez la possibilité de prendre soit celle de débit de boissons à prendre sur place ou celle de restaurant en fonction de vos objectifs. Mais, la première option vous laisse une meilleure marge de manœuvre. Si vous êtes dans les règles, on peut payer les tabacs ou racheter des boissons dont vous détenez l’autorisation auprès de vous.

Local commercial

Lorsque vous prenez la décision de rénover votre restaurant ou de le construire, vous devrez recevoir une permission émanant d’une institution compétente. Ces autorisations concernent l’installation d’une terrasse, d’une enseigne ou de caméras.

Recrutement d’employés

Pour recruter des gens dans votre structure, vous devez demander la permission plus d’une semaine à l’avance dans l’institution compétente. Vous pourrez proposer des contrats d’intérim, ceux à durée déterminée ou ceux d’apprentissage. Vos employés peuvent avoir comme bonus le pourboire. Pour les journées dominicales, les salariés ont droit à une compensation. Pour la sécurité, veillez à ce que les personnes que vous engagez aient leur carte professionnelle qui justifie qu’ils sont des agents de sécurité.

Norme de sécurité et d’hygiène

Vous devez vous enregistrer pour pouvoir recevoir des visites de contrôle sanitaire. Tout cela est bénéfique pour vous et pour la sécurité du client. Vous devez aussi notifier les interdits et les règles de votre structure après avoir reçu une autorisation.

Législation et fiscalité

Vous avez le devoir légal d’informer la clientèle des prix des produits que vous proposez et d’avoir un logo. Il doit connaître toutes autres informations pouvant préserver son intimité et sa santé. Il est important de payer vos taxes et impôts. Cela est défini proportionnellement à votre chiffre d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.