Pour mettre de la couleur dans votre salle de bains, vous devez utiliser des peintures spécifiques. En effet, cette pièce est exposée à l’humidité. De plus, la variation de température à l’intérieur de la salle de bain entraîne une condensation excessive favorisant le développement des moisissures. Découvrez les différents types de peinture à utiliser dans une salle de bains, ainsi que leurs spécificités.

Les peintures adaptées aux salles de bains :

Deux types de peintures peuvent être utiliser dans les salles exposées à l’humidité :

– La peinture glycérophtalique qui est à base de solvant. Pouvant supporter la plupart des détergents ménagers, ce type de peinture est lessivable, résistant à la projection d’eau et à la chaleur.

– La peinture acrylique est aussi lavable et résiste à l’humidité. De plus, elle est écologique, grâce à la présence de fongicides dans sa composition. Cette substance est capable d’empêcher la prolifération des moisissures.

Les finitions des peintures de salle de bains :

Outre la résistance à l’eau, la peinture doit aussi apporter une touche esthétique à la salle de bains. Vous pouvez choisir entre deux types de finitions :

– La peinture à finition satinée qui a la particularité de ne pas s’effriter en cas de projection d’eau tout en restant facile à nettoyer. Ce type de peinture offrira une ambiance calme et intime à votre pièce.

– La peinture à finition brillante qui a la particularité de refléter la lumière du jour. Grâce à cet effet miroir, elle est capable de donner une illusion d’agrandissement à l’intérieur de votre pièce.

La peinture adaptée au style de chaque salle de bains :

Lorsque vous rencontrez trop de problèmes d’humidité dans votre salle de bains, la solution la plus recommandée est d’enduire les murs d’une double couche de peinture anti-humidité.

Si vous avez une petite salle de bains, elle peut subir des variations thermiques en permanence. Optez pour les peintures anti-condensation pour pallier ce problème. Elles sont préparées avec des micro-billes de verre, capables de réduire la différence entre l’air chaud et le mur froid.

Il existe également des peintures anti-moisissures capables d’assainir la pièce tout en masquant les taches d’humidité.

La peinture du carrelage et du plafond :

Si le carrelage de votre salle de bain se ternit au fil du temps, un coup de peinture peut lui donner un nouvel aspect. Pour cela, choisissez une peinture à base de résine époxy. Ce type de peinture résiste aux éclaboussures et aux chocs, ainsi qu’aux produits d’entretien et de nettoyage.

De plus, grâce à l’utilisation d’une peinture dédiée à ce type de support, vous pouvez faire complètement disparaître les jointures des carreaux. Vous aurez ainsi un aspect imitant le béton lissé.

Pour le plafond, utilisez uniquement une peinture anti-humidité satinée. Elle rendra votre plafond esthétique tout en apportant une protection supplémentaire.

Les étapes pour les travaux de peinture :

Les travaux de peinture commencent toujours par la préparation de la surface.

Vous devez retirer les traces de saletés, les moisissures et les vieilles peintures décollées. N’oubliez pas de boucher les fissures. Vous devez aussi penser à lessiver et à poncer le mur d’origine.

Si votre mur n’est pas assez lisse, appliquez un enduit de lissage. En effet, le support sur lequel la peinture sera posée doit être sec, propre et dépoussiéré.

Faire appel à un professionnel :

Pour peindre votre salle de bains dans le respect des règles de l’art, confiez vos travaux à un professionnel. L’entreprise Peinture Saint-Laurent propose ses services à Québec. Ses peintres en bâtiment qualifiés et expérimentés réaliseront des travaux soignés. Vous pouvez faire appel à son équipe pour peindre votre salle de bains ou d’autres pièces de votre maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.