Même si les plaques de cuisson vitrocéramiques sont identiques aux modèles à induction, leur mode de fonctionnement n’est pas le même. Les premières fonctionnent grâce aux résistances qui sont situées sous la plaque. En outre, il existe deux types de mode de chauffage pour les plaques de cuisson vitrocéramiques. L’un par rayonnement et l’autre par impulsion successive.

Plaque vitrocéramique et système de sécurité

Pour utiliser sans risque une plaque de cuisson vitrocéramique, l’appareil doit disposer de système de sécurité, à savoir :

-Des témoins de chaleur

Ce dispositif anti-brûlure est très indispensable. Le foyer de la plaque rougeoie au fur et à mesure que la température augmente.

-Le verrouillage des commandes

Ce système de sécurité manuel permet le verrouillage des commandes. Un dispositif très utile au cas où un enfant joue avec les boutons de votre plaque de cuisson.

-Un arrêt d’urgence

Une plaque vitrocéramique dispose toujours d’un bouton d’arrêt d’urgence qui permet de stopper à temps les fonctions, en cas de besoin.

-Une minuterie

Ce module est très utile au cas où vous voulez programmer le temps de cuisson de votre plat. Le minuteur suspend de manière automatique l’alimentation de la plaque.

-Un coupe-courant anti-débordement

Ce mécanisme s’enclenche automatiquement dès que des aliments ou du liquide débordent sur le plan de commande.

-Une sécurité anti-surchauffe

Ce dispositif contrôle de manière permanente la température de la plaque.

Comment entretenir sa plaque de cuisson vitrocéramique ?

Le verre qui compose une plaque vitrocéramique est très fragile et demande un entretien quotidien. Cependant, il n’y a rien de compliqué. Vous pouvez le nettoyer après chaque utilisation ou une fois par jour, à vous de voir. Peu importe, il vous suffit de le faire avec une éponge non-abrasive un peu humide et du liquide vaisselle. Essuyez délicatement la surface avec et séchez-la par la suite avec un torchon sec. En outre, pour le cas des taches plus tenaces, vous devez utiliser un nettoyant spécial pour ce type de matériau.

Comment procéder au remplacement du verre vitrocéramique

Remplacer un verre vitrocéramique est une opération très simple, mais qui requiert toutefois beaucoup de prudence. En effet, il se peut que les rebords soient ébréchés ou que la fissure ait entraîné l’infiltration des liquides en-dessous de la pièce. Quoi qu’il en soit, il faut faire très attention avant d’ enlever le dessus de la plaque. Avant toute chose, prenez les mesures exactes de celle-ci et commander une sur-mesure. L’Entreprise OPTIK-C, qui est située à 7 Rue Des Bas Musats 89100 Malay Le Grand, est spécialisée dans l’usinage de ce type de matériau. Pour procéder au remplacement proprement dite, commencez par couper l’alimentation électrique de la plaque. Retirez par la suite celle du plan de travail. Il est possible qu’elle soit maintenue par des pattes de fixation ou posée directement dans l’encastrement. L’intervention doit se faire de façon à ce que le côté verre reste toujours visible et non pas retourné. En général, pour assurer la solidité du montage, le verre est toujours fixé par des vis sur les quatre côtés de la table. Dévissez-les et enlevez la pièce à remplacer avec délicatesse. Ceci fait, passez à l’étape suivante : placez le nouveau verre. Cependant, n’oubliez pas d’appliquer le joint d’étanchéité qui doit être placé à un 1 mm du bord extérieur. La plupart du temps, les verres sont livrés sans le joint. Par conséquent, prenez la précaution d’en acheter pour éviter les mauvaises surprises. Sinon, vous pouvez toujours utiliser du silicone pour le remplacer. Le seul problème est qu’étant donné que la table est collée avec le verre risque de se casser pendant le démontage. Une fois le joint mis en place, emboîtez le verre dans le châssis et vissez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.