Vous voulez construire ou rénover un local ouvert au public ? Avez-vous déjà pensé à installer une toilette automatique. Mais, comment fonctionne-t-elle ? Comment l’entretenir ? Et qu’en est-il de son installation ? Nous répondons une à une à ces questions dans cet article.

Le fonctionnement d’une toilette automatique

Une toilette automatique se nettoie toute seule. Le WC automatique est raccordé à un réseau électrique et bien sûr à l’eau. Il y a un système de détection et de déclenchement automatique de nettoyage. Dès que l’on s’assoie sur le siège, le WC envoie un produit bleu, moussant et nettoyant biologique dans la cuvette. Après utilisation, elle est nettoyée par buse d’eau et avec des produits de désinfection. L’abattant est aussi composé de différents éléments autonettoyants. Une brosse nettoie les lunettes avec de l’eau et du savon. Puis, elle sèche. Ce processus dure environ 12 secondes.

Outre le nettoyage, un système d’aspirateur d’odeur est intégré. L’odeur est aspirée de la cuvette et est évacuée vers la canalisation des eaux usées.

Les avantages d’une toilette automatique

La toilette automatique peut être installée à la maison, dans un bureau ou dans un lieu public. Elle est plus utilisée dans les lieux publics. En effet, dans un lieu public, il y a beaucoup de personnes qui utilisent la toilette. À cet effet, il faut le nettoyer le plus souvent possible. En cas d’utilisation de toilette traditionnelle, il faudrait avoir une personne tout le temps présente pour s’occuper du nettoyage. Cela engendre une dépense considérable en termes de rémunération. En outre, la toilette est inaccessible pendant le temps de nettoyage. Les personnes qui voudront aller aux toilettes devront attendre. Ainsi, recourir à l’utilisation de toilette automatique permet de faire un gain de temps et d’argent.

Par ailleurs, côté hygiène, la toilette a un avantage par rapport à la toilette classique. Effectivement, le siège est nettoyé après chaque utilisation. Il n’y a donc pas de risque de contamination de la peau. Il n’y a pas non plus d’odeur pulvérisée dans la cabine. La propagation de bactérie dans l’air est ainsi limitée.

L’entretien d’une toilette automatique

Une toilette automatique ne signifie pas qu’il n’y a pas d’entretien à réaliser. Il y en a, mais celui-ci est réduit. Effectivement, vous devez de temps en temps vous occuper de la vérification du bon fonctionnement de l’appareil, de son approvisionnement en savon et produits désinfectants. En outre, le reste de la cabine est à nettoyer par les soins de votre personnel : le sol, les murs, le plafond, les miroirs, etc. Vous devez y passer une ou deux fois par jour en fonction de sa fréquentation.

Les différentes formes de toilette automatique

Il existe différents modèles de siège de toilettes automatiques. Quel que soit le thème de votre salle de bains, vous pouvez trouver dans les magasins le siège adapté. Il y a des modèles intégrés et posés. Vous avez aussi le choix entre les modèles avec un réservoir d’eau apparent ou dissimulé. Pour ce qui est des matériaux, vous pouvez choisir entre les modèles en inox et en céramique. Vous pouvez même commander des modèles avec motifs.

Installation de la toilette automatique

L’installation de la toilette automatique est une opération délicate. À part le raccordement aux eaux, il faut également installer un réseau électrique. Pour l’installation du vôtre, confiez les travaux à une entreprise spécialisée dans ce domaine. L’entreprise URBEN BLU fabrique et installe des toilettes automatiques prêts à poser et intégrables. Elle propose une gamme urbaine, une gamme nature et une gamme intégrable. Elle propose ses services au Canada, aux États-Unis et au Mexique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.