La baignoire occupe une place importante dans une salle de bain. Avant sa construction, il y a différents points que vous ne devez pas négliger.

  • Les contraintes

Toutes les salles de bain n’ont pas la capacité d’accueillir tous les types de baignoire. Vous devez prendre en compte la surface de votre douche pour l’occuper selon le type sélectionné. Prenez en compte aussi de l’emplacement des arrivées et des évacuations d’eau ainsi que le sens d’ouverture de la porte. Sans oublier la présence ou non des alimentations électriques. Ainsi, étudiez techniquement tout ce qui concerne les installations et la faisabilité de votre projet avant de vous lancer.

  • les types de baignoires

On distingue deux grands types de baignoires.

Baignoire classique : elle est moins chère, facile à installer. C’est une baignoire traditionnellement retrouvée dans bon nombre de maisons. Elle existe sous de nombreuses déclinaisons et matériaux. Elle joue sur la simplicité.

Baignoire balnéo : elle est équipée de buses d’hydro massage qui la transforment en mini-spa. Un style moderne dans une salle de bain et surtout des douches particulières. Sa construction et son installation ont besoin d’un professionnel.

Baignoire et douche tout-en-un : avec une place limitée, ce dernier type est efficace dans votre salle de bain. Elle est plus large à une extrémité, avec un fond plat et une paroi de protection.

  • La taille pour sa baignoire

Deux critères sont à prendre en compte pour déterminer les bonnes dimensions.

Selon la taille de la salle de bain : il existe de diversité des modèles de baignoire pour la rendre plus confortable et qui ne gêne pas la circulation dans la pièce.

Selon la taille des utilisateurs : prenez en compte les tailles des personnes qui pourront l’utiliser, car si la baignoire est courte, vous ne serez pas à l’aise et si c’est le contraire, vous aurez la sensation de glisser.

  • Les différentes formes

Vous avez le choix, selon vos envies et la surface de votre salle de bain.

La baignoire asymétrique : elle permet d’ajuster les dimensions de la baignoire à l’espace disponible. Elle est originale et fonctionnelle.

La baignoire sabot : plus courte qu’une baignoire traditionnelle, elle est idéale pour les petits espaces, mais très confortable.

La baignoire d’angle : idéale pour les configurations particulières, elle est confortable et offre un encombrement minimal.

La baignoire ronde : spécialement pour les grandes salles de bain, elle est très difficile à entretenir.

La baignoire rectangulaire : elle est simple à installer et elle s’adapte à toutes les configurations.

  • Les types de pose (installation)

Il y a beaucoup de possibilités pour poser votre baignoire. Voici les avantages et inconvénients avant pour faciliter votre choix.

La pose encastrée au sol : très complexe, cette pose se fait dans une réserve prévue dans le sol.

La pose encastrée sur podium : la baignoire est habillée avec un tablier, cette installation nécessite l’intervention d’un maçon ou d’un menuisier.

La pose en îlot : une installation très complexe qui nécessite l’intervention des professionnels et une robinetterie indépendante, à fixer au sol. Elle est réservée uniquement pour une grande salle de bain.

La pose sur pied : elle donne le charme de l’ancien en possédant les qualités techniques des baignoires modernes.

Bref, analyser ces 5 critères avant de construire votre baignoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.