https://www.smecsaintmaur.com/

Le receveur de douche est un élément important dans une douche classique. En effet, ses dimensions, sa forme, sa couleur et sa matière permettent de compléter le décor de la salle de bains. Il assure également un rôle pratique et essentiel. De plus, vous pouvez vous-même le poser afin de réduire les dépenses. Trouvez, dans cet article, toutes les informations nécessaires pour installer facilement un receveur de douche.

Receveur de douche : différents types et pose

Le receveur de douche correspond à tous les types de douches. Mais le choix dépend généralement de la grandeur des travaux justifiée par son installation, ainsi que l’évacuation mise en place.

Le receveur de douche surélevé

Celui-ci est le plus facile à poser. En effet, le receveur surélevé est toujours installé avec un « siphon à évacuation horizontale ». D’autres socles bâtis tels que la brique, le béton cellulaire ou le parpaing peuvent également être nécessaires.

Le receveur de douche à poser

L’avantage du receveur à poser est sa facilité de mise en place. Cependant, son installation nécessite une évacuation encastrée verticale et une surface plane, notamment le polystyrène, parpaing, etc. En outre, ce modèle est posé directement au sol et représente une marche inférieure ou égale à 5 cm.

Le receveur de douche à encastrer

Celui-ci permet d’avoir un accès-plain-pied à la douche. Son installation nécessite la pose d’un « siphon d’évacuation verticale encastré ». Néanmoins, le receveur à encastrer convient parfaitement pour une nouvelle construction et une rénovation de salle de bains.

Le receveur de douche à carreler

Ce modèle offre un accès à la douche de plain-pied. D’ailleurs, il facilite la conception des douches à l’Italienne. Se confondant avec le carrelage, il ne laisse apparaître que la grille du caniveau de douche ou de la bonde dédiée à l’évacuation d’eau. Le receveur à carreler est donc idéal pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Receveur de douche : quels sont les matériaux utilisés?

Tous les receveurs de douche, quels qu’ils soient, sont généralement fabriqués en résine, en acrylique ou en céramique.

La céramique

La céramique est également appelée « grès émaillé ». Celui-ci est l’un des matériaux les plus utilisés dans la fabrication de douches, car elle est moins onéreuse. Elle est aussi disponible en une large palette de couleurs. Le grès émaillé est également réputé pour sa solidité et sa grande résistance aux chocs. Ce matériau ne nécessite pas d’entretien régulier, car il est insensible aux taches.

La pierre naturelle

Ce matériau peut être en graphite ou en ardoise. Il permet d’offrir un toucher très agréable, même s’il est lourd. De plus, il possède des propriétés antidérapantes, antibactériennes, ainsi qu’une étanchéité optimale.

L’acrylique

En termes de prix, le receveur de douche en céramique est le principal concurrent de l’acrylique. Ce dernier présente une propriété antidérapante et peut être adapté à tous les types de sols, car il est léger. Par contre, l’acrylique est sensible aux rayures. D’où la nécessité d’un entretien régulier.

La résine

La résine est également appelée « béton de synthèse ». La plupart du temps, elle est utilisée pour réaliser un receveur extra-plat. Ce matériau est très solide et résistant. De plus, il est facile à entretenir. Le béton de synthèse est principalement à base minérale, ce qui lui permet de disposer d’une esthétique soignée. Aussi, il est antidérapant, incassable et anti-rayure.

Si vous souhaitez poser un receveur de douche, vous pouvez également faire appel à des professionnels comme SMEC, une entreprise de chauffage et de plomberie située à Saint-Maur-des-Fossés. Elle est spécialisée dans l’installation de systèmes de chauffage et dans travaux de plomberie, notamment la pose de receveurs de douche, de robinetterie, de baignoires, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.