construction de cuisine

La construction et l’aménagement d’une cuisine font partie intégrante des travaux nécessaires pour bien optimiser l’espace de votre maison. Le plus souvent, vous y serez le matin, à midi et le soir ; surtout si vous avez des enfants. Il serait donc bien de respecter scrupuleusement certaines consignes afin de construire et d’aménager parfaitement une cuisine. Découvrez ici les étapes techniques de la construction de cuisine.

Les travaux d’électricité et de plomberie

C’est sans doute la première étape pour la construction d’une cuisine. Tout au long du processus, il est conseillé de faire appel ou de se faire aider par un professionnel en construction de cuisine. En ce qui concerne la plomberie, le spécialiste privilégie le plus souvent un raccordement aux installations déjà existant. Il fait donc un état des lieux et vous soumet les différentes possibilités de raccordement. Ceci est surtout important pour l’installation d’un lave-vaisselle et d’un évier.

Le plombier procédera dans un premier temps aux raccordements à l’alimentation existante, et fixera les robinets, les éviers et le reste des équipements. Quant à l’électricité, il est important de prédéfinir de multiples branchements, car la cuisine va contenir plusieurs appareils électroménagers. Il s’agit notamment du lave-vaisselle, des robots de cuisines, du réfrigérateur, des plaques électriques, de la machine à café, etc. Il existe des normes à respecter pour de telles installations. Faites donc appel à un professionnel pour éviter les erreurs.

Les travaux sur le mur et sur le sol

Le professionnel responsable de la réalisation des travaux de carrelage est le carreleur. Ces travaux peuvent durer près de 24 h. Le temps de séchage dépend de l’aération de la pièce. Plus la cuisine est aérée, plus le carrelage sèche vite. Après cette étape, les artisans posent une première couche d’enduit. Grâce à cette dernière, ils pourront lisser les murs afin qu’ils soient prédisposés à accueillir les différentes installations. Cette étape peut durer près de deux jours. Ensuite, ces travaux sont réalisés une seconde fois, mais les couches sont désormais plus fines. Ce qui demande plus de temps.

Le montage proprement dit

Au moment de la réalisation des travaux de la deuxième étape, il est important d’avoir les meubles et appareils à installer afin que la pose soit rapide. Lorsqu’il s’agit d’une cuisine en kit, l’installateur se charge d’abord de l’assemblage des différents meubles. Cependant, le cuisiniste procédera à l’installation des meubles que vous avez commandés sur-mesure. Cette étape technique prend en compte l’installation du plan de travail, puis des mobiliers bas et haut.

C’est en ce moment qu’est posé les meubles censés recevoir vos divers équipements dont : les plaques de cuisson, les micro-ondes, les lave-vaisselles, etc. Il faut noter qu’après leur intervention au niveau de la première étape, l’électricien et le plombier devront intervenir une fois de plus, afin de raccorder définitivement les différents équipements. Ici, l’électricien devra prendre en compte les caractéristiques de votre compteur, afin d’éviter de le surchauffer. En outre, il devra installer assez de prise pour pouvoir utiliser tous types d’appareils électroménagers.

Construction de cuisine : les travaux de finition

Après les étapes précédentes, le professionnel installe maintenant votre crédence. Toutefois, ces travaux peuvent se faire dès le début de la construction. Le moment propice dépendra des matériaux qui seront utilisés pour cette pose. C’est ensuite au tour du peintre en bâtiment de travailler. Il prend le relais, et peut ajouter une touche de décoration selon vos préférences. Pour finir, le menuisier vient placer le poignet des portes. Ce dernier point n’est pas nécessaire si les portes sont à gorge. Il faut donc noter que ces étapes sont générales et peuvent être modifiées en cas de spécificités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.